En l' an 2017

« En l’an 2017 » Et si le communisme avait triomphé ?

La librairie du Globe et Books Magazine vont invitent à découvrir ou redécouvrir le diafilm soviétique restauré en un ouvrage intitulé « En l’an 2017 » de V.Strukova et V.Chevchenko, illustré par Lev Smekhov.
Viktoriya et Patrice Lajoye, spécialistes de la science-fiction soviétique seront heureux de vous le présenter le 5 décembre à la Librairie du Globe.
Venez effectuer avec eux une plongée dans « l’avenir radieux » tel qu’il était présenté aux écoliers des années 1960.

Igor est un écolier soviétique modèle. Il vit en 2017, dans un monde où le communisme a triomphé.
Vous avez entre les mains le déroulé d’un « diafilm » soviétique réalisé en 1960, en pleine Guerre froide, et qui était destiné à être projeté aux écoliers.

Le projet :

Pendant plus d’un demi-siècle, la petite boite contenant le diaporama « En l’an 2017 » dormait dans le sous-sol de Sergueï Pozdniakov, un ingénieur à la retraite de Saint-Pétersbourg.

Lorsque les images de ce petit film daté de 1960 ont refait surface, les Russes ont pu découvrir comment au temps de l’Union soviétique les futurologues voyaient la vie en 2017, cent ans après la victoire de la Révolution d’Octobre.

Mais, curieusement, comme le souligne Sergueï Pozdniakov les accents « idéologiques et militaires » sont quasiment absents de ces diapositives. « Trois aspects de la vie du futur sont mis en avant par les auteurs : la conquête de l’Arctique, et plus généralement, la maîtrise de la nature par l’homme ; des conditions de vie confortables pour tout un chacun ; et enfin, l’incroyable progrès de la science », dit-il. Cette « quasi absence de politique », fait selon lui la qualité de cette découverte et c’est ce qui l’a motivé pour digitaliser, à l’aide d’un dispositif artisanal, ces diapositives.

***

D’abord diffusé sur les réseaux sociaux, le succès de « En l’an 2017 » est rapidement devenu viral en Russie. Tous les grands médias du pays s’en sont fait l’écho, s’émerveillant devant les capacités de prédiction des auteurs qui ont notamment vu l’arrivée de trains à très grande vitesse et la généralisation des communications en vidéo-conférence. L’agence de presse officielle, puis des dizaines d’articles de journaux et plusieurs reportages TV ont raconté « l’incroyable histoire » de ce diaporama qui refait surface pile dans l’année que ces auteurs ont essayé d’imaginer.