yansl

Rencontre consacrée à l’artiste peintre Vladimir Yankilevsky

Nous sommes heureux de vous inviter à une rencontre consacrée à l’artiste peintre Vladimir Yankilevsky qui se déroulera le 27 mai à 20h à la librairie du Globe.

Pour la première fois à Paris sera présenté le livre d’artiste « Anna Akhmatova » publié à Londres il y a quelques mois. Consacré à un poème d’Anna Akhmatova presque inconnu que la poétesse a offert en 1959 à Anatoly Naïman, alors son secrétaire personnel. Le travail de création et de publication de ce livre ont duré plus de deux ans.

Anna AKHMATOVA – Vladimir YANKILEVSKY. Editions AKTIS Gallery. Londres, 2013 (Tirage129 ex., dont 99 numérotés en chiffres arabes et 30 en chiffres romains. Imprimé par Anna Ziliotto. Studio d’Arte Gibralfaro & E.C.M. Verona, Italie).

Anna AKHMATOVA – Vladimir YANKILEVSKY. Editions AKTIS Gallery. Londres, 2013 (Tirage129 ex., dont 99 numérotés en chiffres arabes et 30 en chiffres romains. Imprimé par Anna Ziliotto. Studio d’Arte Gibralfaro & E.C.M. Verona, Italie).

A l’occasion de cette rencontre seront exposés des eaux-fortes tirées des albums « Anatomie des sentiments », « City – Masques » et «Mutants (Sodome et Gomorrhe)» – un des principaux thèmes de l’oeuvre de l’artiste.

Vladimir Yankilevsky est né à Moscou le 15 février 1938 dans une famille d’artistes. En 1949, il entre à l’école des Arts de Moscou. Après ces études, et jusqu’en 1962, il étudie à la faculté des Arts de l’Institut polygraphique de Moscou. C’est à cette date qu’il prend part à la tristement célèbre exposition du Manège où il expose le pentaptyque “Station atomique” (maintenant conservé au Musée Ludwig de Cologne) et le “Triptyque n°2” (maintenant présenté au Zimmerly Art Muséum aux Etats-Unis). C’est aussi en 1962 qu’a lieu sa première exposition personnelle à l’Université de Moscou.

Suite aux réactions de l’exposition du Manège, la vie de l’artiste ne se déroule uniquement dans son atelier – où ses plus grandes oeuvres sont entreposées – et lors d’expositions organisées en Europe de l’Ouest avec de plus petites oeuvres appartenant à des amis.

C’est seulement à partir de 1975 que Vladimir Yankilevsky à l’occasion de montrer plusieurs grandes pièces à Moscou lors d’expositions personnelles, en particulier en 1978 lors d’une rétrospective. Certaines d’entre elles ont déjà vingt ans lorsque le public les découvre! Pendant tous ces années, ne pouvant vivre de son art, Vladimir Yankilevsky gagne sa vie comme illustrateur pour des maisons d’édition. En effet, outre l’isolement, les dimensions de ses travaux ne permettaient pas aux collectionneurs Moscovites de les acquérir et aux collectionneurs étrangers de les faire transporter.

 

Grâce au changement de régime politique en Union Soviétique, il lui est devenu 15possible de montrer ses oeuvres librement.

Depuis 1989 Vladimir Yankilevsky habite et travaille aux Etats Unis et en France.

La soirée se déroulera en présence de l’artiste, de la directrice de la galerie londonienne Aktis Iana Kobeleva et d’Hélène Henry-Safier, traductrice en français du poème d’Anna Akhmatova.