Livraison France offerte à partir de 80€ d'achat

26 mars 2009 à 19h30, rencontre avec Nicolas Werth

Nicolas Werth, spécialiste de l’Histoire de l’URSS nous propose un ouvrage de synthèse sur ce que l’on a coutume d’appeler la “Grande Terreur". Le récit, fondé sur des années de recherches dans les archives soviétiques, retrace les étapes des opérations de masse de 1937-1938. Grâce à des éléments nouveaux issus des archives, des derniers travaux de l’auteur et d’autres spécialistes de cette question, l’auteur propose une nouvelle lecture de cet épisode tragique de l’histoire soviétique, prenant distance avec l’historiographie classique. L’ouvrage s’adresse autant à des lecteurs désireux d’approfondir leur connaissance de cette prériode qu’à un public souhaitant la découvrir Entrée libre. 4e de couverture: “L’ordre du jour 00447 aurait dû rester confidentiel. Dicté par Staline, il appelle, le 30 juillet 1937, à l’élimination secrète des ” éléments contre-révolutionnaires ” et fixe, région par région, des quotas d’arrestations, de condamnations. ” 1re catégorie : à fusiller ; 2e catégorie : dix ans de travaux forcés au goulag. ” Instantanément, dans un vertige d’émulation, l’administration policière réclame des dépassements de quotas. Chacun veut gagner la course au rendement ; à Moscou, surtout, où se distinguent l’efficacité et le zèle d’un certain Khrouchtchev. Très vite, forcément, les suspects manquent. La chasse aux innocents commence. La machine s’emballe, fabrique de nouvelles listes, statue sur le sort des ” enfants de moins de 3 ans socialement dangereux ” et tue à la chaîne. 1500 morts par jour, 750000 morts en seize mois. La Grande Terreur. N’importe qui, n’importe quand. Tel ivrogne, dont le seul crime est d’avoir éclaboussé de vodka le portrait d’un hiérarque, telle marchande de fleurs décrétée terroriste. L’ivrogne et la marchande de fleurs, deux victimes anonymes. Le premier introduit ce livre, la deuxième le conclut. Pour que cette page secrète de l’histoire reste à jamais ouverte . “ Nicolas WERTH L’Ivrogne et la marchande de fleurs, Autopsie d’un meurtre de masse 1937-1938 Paris, Tallandier, 2009, 328p., ISBN 978-2-84734-573-5. Quelques autres ouvrages de Nicolas Werth: L’Île aux cannibales. 1933, une déportation-abandon en Sibérie. Paris, Perrin, 2006 (2008 pour l’édition de poche) , 204 p., notes bibliogr., index. édition de poche, Prix: 8,00 Eu Les Années Staline, Album, Ed. du Chêne, GROSSET Marc, WERTH Nicolas, Prix: 49,90 Eu La terreur et le désarroi : Staline et son système, Paris, Perrin, 2007, édition de poche, Prix: 11,00 Eu HISTOIRE DE L’UNION SOVIETIQUE (6e Edition), PUF, Prix: 30,00 Eu 1917(LA RUSSIE EN REVOLUTION) Coll. Découverte, Gallimard, 1997, Prix: 13,90 Eu liste complète sur wikipédia