Livraison France offerte à partir de 80€ d'achat

Andrei BITOV

Né à Leningrad en 1937. Pendant le siège de la ville, il est évacué dans l’Oural, puis à Tachkent (Ouzbékistan). Après la guerre, sa famille rentre à Leningrad où il termine achève l’Institut des Mines. Il participe à plusieurs expéditions géologiques et commence à publier en 1960. En 1965, il devient membre de l’Union des écrivains, puis termine les Cours supérieurs de scénariste à Moscou. Il écrit les scénarios de plusieurs films dont le plus célèbre est "Jeudi et plus jamais", mis en scène par Anatoli Efros. Ses récits et nouvelles attirent l’attention du public et de la critique, mais aussi de la censure. Son oeuvre majeure La Maison Pouchkine est interdite : elle paraîtra en russe aux Etats-Unis, puis sera traduite en français chez Albin Michel et recevra le Prix du Meilleur Livre Etranger. Depuis 1991, Andreï Bitov est président du Pen-club Russie. Le prix d’Etat de Russie lui a été décerné à deux reprises Quelques temps professeur à l’Université Princeton aux Etats-Unis, fait Chevalier des Arts et des Lettres en France, Andreï Bitov a également reçu le Prix Pouchkine en Allemagne ainsi que plusieurs prix littéraires en Russie dont le Prix Andreï Biély à Saint-Pétersbourg. Il vit à Moscou et à Saint-Pétersbourg, enseigne dans des universités européennes et américaines. En France Andreï Bitov a publié : L’Herbe et le ciel (1966), Le Professeur de Symétrie (1990), Un Russe en Arménie (1990), La Maison Pouchkine (1994), L’attente des singes ou Le livre des pérégrinations(1996), La Datcha (2001). A paraître Les Amours de Monakhov , publié aux éditions Albin Michel en 2005. Retour