LA LIVRAISON EST OFFERTE en France

Nouveautés

Léon Tolstoi

« Qu’est-ce que l’art ? » Editions : PUF, 2006 Prix : 15 € Ce livre un peu oublié de Léon Tolstoï est présenté par Michel Meyer comme un texte précurseur de l’esthétique moderne. Selon lui, Tolstoï pose la question essentielle de l’esthétique : comment définir l’art si on ne l’identifie pas à la beauté qui seule ne saurait tenir lieu de fondement à la théorie de l’art ? ” Tolstoï a cherché à comprendre le sens de l’art et non à en étudier l’effet… Il a montré par sa réflexion que l’on devait pouvoir penser l’art en dehors du beau compris comme sentiment subjectif. “ Arkadi et Gueorgui Vainer « La corde et la pierre » Editions : Gallimard, 2006 Prix : 25 € Moscou 1978. L’URSS nage en plein marasme économique et social. La misère galope dans les rues pouilleuses de la capitale soviétique, comme si le chaos général n’était plus qu’une question de secondes… Aliocha Epantchine, fils d’un général sanguinaire qui officiait sous Staline, vivote misérablement dans un appartement communautaire. Ecrivain censuré, alcoolique notoire, Aliocha est le canard boiteux de la famille, comparé à ses frères qui travaillent dans les organismes d’Etat. Il n’y a bien que l’amour passionné qu’il éprouve pour Ula, une belle étudiante juive, qui le tient encore en vie. Mais pour combien de temps ? Ula est en effet hantée par un souvenir sanglant : l’assassinat en 1948, à Vilnius, de son père, artiste de renom exécuté par les hommes de Beria. Signe avant-coureur des grandes purges antisémites qui durèrent jusqu’à la mort du ” Petit Père des Peuples “. Pour l’amour d’Ula, Aliocha décide de se rendre dans les pays Baltes pour découvrir l’identité des tueurs. Mais, sans le savoir, il réveille les monstres endormis de l’ère stalinienne. La machine répressive se met alors en marche, prête à broyer des vies, des amours, des espoirs, comme elle le fait depuis des décennies… Buber - Neumann Margarete « Déportée en Sibérie » Editions : Points, 2005 Prix : 7 ,50 € En 1926, à vingt-cinq ans, Margarete Buber-Neumann, qui était née à Postdam, entre au parti communiste allemand. Après un premier mariage, elle devient la compagne de Heinz Neumann, l’un des leaders du Parti, auquel il avait adhéré dès l’âge de dix-sept ans. Ayant fui le nazisme en Suisse – qui refusera l’extradition réclamée par Hitler –, le couple se retrouvera à Moscou. Mais, en 1937, Heinz est arrêté et disparaît. Plus tard, Margarete, jugée à son tour « déviationniste », est arrêtée et condamnée à cinq ans de travail forcé dans un « camp d’amélioration », à Karaganda, dans les steppes du Kazakhstan sibérien. Ce livre est le premier volume de témoignages de Margarete Buber-Neumann.. La précision du témoignage également sur Ravensbrück a fait de son livre un document capital sur la déportation. Pasternak Boris – Tsvétaeva Marina « Correspondance 1922-1936 » Editions des Syrtes, 2005 Prix : 38 € La rencontre annoncée dans cette correspondance entre deux génies de poésie russe du XXe siècle est un événement littéraire exceptionnel. Exceptionnelle, elle l’est doublement, cette relation épistolaire entre poète soviétique et poète de l’émigration, alors que, après une phase de liberté surveillée où les échanges étaient encore possibles, la culture russe se scinde irrémédiablement, et ceci pour toute la durée de l’expérience soviétique. Boris Pasternak et Marina Tsvétaeva s’étaient rencontrés à Moscou en 1918. Ce n’est qu’en 1922 qu’ils se sont véritablement découverts au travers de leurs écrits respectifs. Pendant quatorze années, ils ont entretenu une correspondance d’une densité et d’une intensité rares dans laquelle se tissent, étroitement mêlées, passion sentimentale et poésie, sur fond d’époque historique et d’histoire littéraire. Plus de trois quarts des lettres échangées entre ces deux êtres radicalement différents sont inédits. Pelevine Viktor « Minauture.com » Editions: Flammarion, 2005 Prix : 14 € Neuf personnages participent à un chat sur Internet : Ariane et Thésée, ainsi que sept jeunes gens qui, selon le mythe grec, doivent être sacrifiés au Minotaure comme chaque année. Invisibles et anonymes, ils découvrent qu’ils sont tous prisonniers d’un labyrinthe ressemblant à un jeu vidéo dont ils sont à la fois les joueurs et les pions. Il s’agit pour eux de rester vivants à tout prix et de sortir du labyrinthe pour recouvrer leur liberté. Il devient peu à peu clair que chacun a sa propre image non seulement du labyrinthe qui lui apparaît à travers ses rêves et ses pérégrinations, mais aussi du mystérieux Minotaure et du heaume qui recouvre sa tête et programme le sort des joueurs. A l’issue de ce parcours initiatique, les personnages découvriront-ils la véritable nature et l’identité du monstre, et parviendront-ils à s’échapper et à retrouver le monde réel ? Pastori Jean-Pierre « Des ballets russes à l’avant-garde » Editions : Gallimard ,2005 Prix : 13,90 € À la veille de la Première Guerre mondiale, une explosion de rythmes et de couleurs secoue un ballet devenu gris à force de routine. Si les Ballets russes ne s’écartent pas de la longue lignée occidentale classique, ils sont un appel d’air vers les formes artistiques innovantes et libérées qui caractérisent le XXe siècle. D’autres courants se développent, témoignant de l’irrésistible dynamique intérieure d’une danse qui se cherche et qui cherche à être en prise avec son époque : la ” modern danse ” américaine avec Martha Graham, l’” Ausdruckstanz ” allemande avec Mary Wigman sont innervées par les tensions sociales de l’entre-deux-guerres ; le ballet néo-classique, avec Maurice Béjart, amène la danse dans les parcs des sports comme dans la cour du Palais des Papes, à Avignon. À la fin des années 1960, de jeunes chorégraphes remettent en question tous les acquis, Cunningham comme Balanchine. Post-modernisme, ” next wave “, nouvelle danse… au-delà des étiquettes, la danse d’aujourd’hui, celle dont Jean-Pierre Pastori suit le parcours, conquiert sous chaque nouvelle forme un surcroît de liberté… Hofmann Michel –R. « Musique de la Russie et de ses voisins » Editions : Buchet Chastel, 2003 Prix : 14 € Ce livre constitue un parcours musical à la fois poétique et fascinant à travers les républiques jadis membres de l’URSS. Il retrace l’histoire des différents terroirs de cette zone riche et variée s’étendant de la Baltique à la mer Noire, évoque leurs caractéristiques géographiques et économiques ainsi que leurs trésors musicaux : anciens chants orthodoxes, danses et instruments populaires de Biélorussie, de Moldavie, de Lituanie, de Lettonie, d’Estonie, de Géorgie, d’Arménie … Zintchenko Alexandre « Grand-père, j’ai refait la révolution » Editions : Eurasian Editions, 2006 Prix : 20 € En 1991 lorsque l’Union soviétique se désintègre, Alexandre Zintchenko est à 28 ans l’un des dirigeants des Komsomols. 20 ans plus tard on le retrouve à Kiev, sur la place de l’Indépendance où il est l’un des organisateurs de la Révolution Orange. Un itinéraire hors du commun et un témoignage qui permet de mieux comprendre les enjeux de la transformation d’un pays à la fois si proche et si lointain,l’Ukraine et les aspirations d’une nouvelle génération de leaders politiques qui rêvent d’Europe. Méthodes de langue : Frison Philippe «Lexique juridique et économique russe - français, français – russe » Editions : « Chiron », 2006 Prix : 40 € Ce lexique russe - français/français - russe a pour mission de suppléer l’absence actuelle de dictionnaires récents permettant d’appréhender la réalité juridique et politique de la Russie prérévolutionnaire, de l’Union soviétique et de l’espace post-soviétique, en mettant notamment en rapport des dictionnaires unilingues russes et français, ainsi que les codes civils et pénaux de Russie et de France. Fruit de nombreuses années de traduction de textes à dominante juridique et économique auprès d’organisations internationales, c’est aussi l’aboutissement d’un long travail systématique pour organiser les équivalences trouvées en près de 5 000 entrées, choisies en fonction de leur pertinence juridique, économique, sociale et politique, ou des problèmes de traduction qu’elles peuvent poser dans ces domaines. Il offre aux traducteurs, aux juristes, aux chercheurs, aux enseignants et aux étudiants qui s’intéressent au russe et à l’espace post-soviétique contemporain un ouvrage à jour et fiable, dont les entrées sont illustrées de nombreux exemples et parfois de définitions pour en situer le sens et l’emploi dans leur contexte. John Langran « Ruslan 3 » (version en anglais) Editions : Ruslan LTD, 2005 Prix : 27 €Prix coffret CD : 51 € (soit 17 € le CD ) Vous êtes très nombreux de suivre vos vous de russe avec la méthode « Ruslan 1 » et « Ruslan 2 ». Nous sommes heureux de vous proposer la troisième partie du manuel! « Ruslan 3 « est une méthode pour le niveau avancé. Vous avez déjà suivi les héros principaux de la méthode à Moscou et maintenant John Langran, l’auteur de la méthode nous invite à découvrir Irkoutsk et la magnifique région du lac Baïkal. Le livre est accompagné d’un coffret de 3 CD-Audio. 10 leçons avec plein de différents exercices de lecture et d’écoute. Vous saurez encore plus sur la Russie, son histoire, littérature et culture sans oublier la perfection de tout ce que vous avez appris avant. « Parler le russe en voyage » Editions : Harrap’s, 2006 Prix : 5 € Pour faciliter votre voyage et aller plus loin dans la découverte de la culture russe, ce guide de conversation propose toutes les phrases et les expressions qui vous aideront à communiquer avec les habitants. Vos talents de mime sont limités ? Pour faciliter votre voyage et aller plus loin dans la découverte de la culture russe, ce guide de conversation propose toutes les phrases et les expressions qui vous aideront à communiquer avec les habitants. C’est une nouvelle édition de ce guide de conversation avec une carte de Moscou, la prononciation de chaque mot et expression, un dictionnaire bilingue de 5 000 mots, des conseils pratiques et des notes culturelles et des informations grammaticales.