Livraison France offerte à partir de 80€ d'achat

Livraison France offerte à partir de 80€ d'achat

Rencontre avec Nicolas Mingasson le 9 décembre à 19h30

Sentinelles de l’ Arctique est un voyage avant d’ être un livre. De janvier 2008 à septembre 2008, bien au-delà du Cercle Polaire Arctique, Nicolas Mingasson a réalisé une série de portraits de « personnages symboles » en partageant la vie des populations les plus septentrionales, illustrant ainsi les mutations rapides en cours dans l’Arctique. à travers un blog tenu au quotidien sur le site de Libération, Nicolas Mingasson a su allier récits de vie et portraits photographiques afin de nous convier nous aussi à l’intérieur de son étonnant périple. Ce livre nous le restitue. ® Nicolas Mingasson Un des blogs les plus populaires du journal Libération enfin adapté en livre (plus de 50 000 visiteurs). Une préface de Jean-Marie Pelt, botaniste, fondateur de l’Institut européen d’écologie : « Nicolas Mingasson mène une entreprise immensément estimable. Je souhaite à ce livre le plus vif succès ». Sentinelles de l’ Arctique Préface de Jean-Marie Pelt Editions JEAN DI SCIULLO, Collection de poche Democratic Books 256 pages, 22,90 € ISBN : 978-2360-000005 En post face, un entretien avec Jean-Jacques Arnould, Dominicain, philosophe, historien des sciences et théologien : « Les peuples « du peu » dont vous parlez sont avant tout des nomades. Parce qu’ils sont en mouvement, parce que le mouvement conditionne leur vie, ils envisagent le risque comme une chose naturelle vers laquelle ils n’ont pas peur d’aller. Ils font face ». Photographe et auteur : Nicolas Mingasson Nicolas Mingasson a toujours placé l’homme au coeur de sa démarche photographique. Depuis ces dix dernières années, il a consacré sa vie et son énergie à l’Arctique. Comme photographe tout d’abord, puis comme logisticien ultra spécialisé. À ce titre, il a organisé de nombreuses expéditions extrêmes, la plupart du temps des premières mondiales. Son dernier livre, Terre des Pôles (Éditions Jean di Sciullo, 2008), a fait l’objet d’une exposition sur les grilles du Sénat. Entrée libre.