Livraison France offerte à partir de 80€ d'achat

Vassili AXIONOV

Né à Kazan, en 1932, Vassili Axionov vit actuellement entre Biarritz, Moscou et Washington où il enseigne la littérature depuis vingt ans. Après une enfance à Magadan, où ses parents avaient été déportés, puis des études de médecine à Leningrad, il se consacre à l’écriture de romans. Il y dépeint une jeunesse russe recherchant la liberté du corps et de l’esprit. Vassili Axionov a connu une gloire immédiate en 1960 avec son premier roman, Confrères. En 1980, il est déchu de la nationalité russe et expulsé. Il arrive à Washington, où il enseigne la littérature sans se prononcer comme dissident. En 1989, il revient en Russie pour une visite, puis publie Une Saga moscovite, où il décrit la vie tragique et parfois burlesque d’une famille de médecins sous Staline. Vassili Axionov ne s’est jamais départi de la liberté superbe de ses débuts, comme en témoigne la vingtaine de romans et de nouvelles qui ont suivi : Les oranges du MarocL’Oiseau d’acierSurplus en Stock-Futaille. Il publie Lumineuse Césarienne (Actes Sud), Paysage de papiersA la recherche de Melancholy BabyUn petit sourire, s’il vous plaîtPhysicolyricaLe doux style nouveau. En 2004 Vassili Axionov, vient d’être enfin reconnu en Russie, en recevant le prix Booker du meilleur roman russe de l’année pour A la Voltaire. A la Voltaire est traduit en français et publié chez Actes Sud en 2005. Retour