EISENSTEIN ET LE CONSTRUCTIVISME RUSSE

EISENSTEIN ET LE CONSTRUCTIVISME RUSSE

Prix normal
€28,40
Prix réduit
€28,40
Prix unitaire
par 
Taxes incluses.
EAN/UPC: 9782825100851

"Eisenstein n'est pas tombé du ciel, ni sorti de la mer. Il est l'aboutissement logique du travail accompli par le "Front gauche de l'art". On ne peut reprocher à Eisenstein de se trouver au milieu, voire à la fin de ce mouvement et non à son commencement. Pour qu'Eisenstein puisse paraître, il a fallu d'abord Koulechov et son attitude consciente à l'égard du matériau cinématographique. Il a fallu Dziga Vertov, les constructivistes, il a fallu que naisse l'idée d'un cinéma sans sujet", écrivait Victor Chklovski en 1926, peu après la sortie du Cuirassé Potemkine d'Eisenstein. Mais le succès mondial de ce film ne développa-t-il pas chez son auteur de 27 ans ce qu'Ossip Brik appela le syndrome de "génialité" - qui gagna à son tour la plupart des commentateurs ? On oublie souvent les trois années de théâtre d'Eisenstein, sa confrontation avec l'idéologie productiviste, son travail avec S. Tretiakov, ses "dettes" envers I. Tynianov et V. Chklovski, ses confrontations implicites avec L. Koulechov ou K. Malevitch. Ce livre s'efforce au contraire d'envisager les films et les théories d'Eisenstein comme un produit de l'avant-garde russe et soviétique que les historiens d'art n'étudient guère au-delà de 1924.